Impression 3D

Quelles sont les différentes technologies liées à l’impression 3D ?

impression 3D
Avatar
Écrit par LeFrenchGuy

L’impression 3D est un processus de fabrication dit additif qui permet de créer divers objets en différentes quantités. Elle consiste à créer un modèle de conception sur un logiciel et de le transformer en un objet 3D réel en ajoutant des couches de matériau. Il est important de prendre connaissance des différentes technologies liées aux procèdes de fabrication additive. 

L’impression 3D par stéréolithographie (SLA)

Il s’agit pratiquement de la 1ere technologie d’impression 3D jamais utilisée dans le monde. La stéréolithographie se base sur la polymérisation. En d’autres termes, le plastique liquide est placé dans une cuve, puis transformé en un objet 3D couche par couche. L’objet va durcir par la lumière. Plus précisément, les services 3D en ligne tels que 3dhubs.com utilise un laser UV, qui traverse la cuve afin de solidifier chaque couche de résine, ce qui permet de créer l’objet 3D souhaité.

Traitement numérique de la lumière (DLP)

Il est possible de classer la technologie DLP dans la même catégorie que la SLA. Le traitement numérique de la lumière est très similaire à la stéréolithographie, car on utilise le même type de machine, avec quelques points de différence. La technologie DLP utilise une source de lumière différente et plus conventionnelle.

Les projecteurs numériques utilisés pour cette technologie permettent de projeter de la lumière en grande quantité sur la résine, ce qui fait que l’objet est façonné plus rapidement. Cela signifie que le DLP est un processus d’impression 3D plus rapide que la SLA. Ces deux technologies sont appliquées dans le moulage par injection, la fabrication de bijoux et dans l’industrie dentaire, entre autres.

Modélisation par dépôts fondus (FDM)

Appelé également dépôt de fil fondu (DFF), le FDM est une technologie d’impression 3D qui se base sur un principe de fabrication connu sous le nom d’extrusion. Le FDM permet ainsi de créer des objets couche par couche, en chauffant les filaments et en les extrudant. La méthode d’extrusion reste la plus répandue, bien qu’elle soit plus coûteuse.

Le FDM est appliqué dans les industries qui demandent une grande précision, dans la mesure où cette technologie 3D assure une meilleure finition. Cependant, elle ne peut pas être utilisée pour la fabrication des pièces mécaniques.

impression 3D

La technologie de frittage sélectif par laser (SLS)

Il est possible de dire que la technologie de frittage sélectif par laser ressemble au processus SLA. Cependant, le SLS utilise de la poudre qui est placée petit à petit dans une cuve. Une fois la couche de poudre est frittée au laser, on ajoute une autre au-dessus et le processus de frittage se répète jusqu’à formation de l’objet souhaité. Le SLS est utilisé surtout pour la fabrication des pièces complexes et fonctionnelles. Toutefois, cette technologie est moins rapide et ne peut donc produire que de faibles quantités.

Bien que ces procédés soient les plus courants, il existe d’autres technologies utilisées pour l’impression 3D. Il s’agit en général de la fusion sélective par laser SLM dont le processus est assez similaire au SLS, de l’impression 3D par encollage de papier ou la fusion par faisceau EBM. Cependant, ces technologies sont aujourd’hui considérées comme obsolètes et sont rarement utilisées.

À propos

Avatar

LeFrenchGuy

Le French Guy est un blog généraliste sur lequel je partage mes inspirations lifestyle, mes conseils de voyage, mais aussi des articles à destination des entreprises et des billets de blog sur la technologie et le web.

Enjoy !

Laissez un commentaire