Economie

Qu’est-ce que le concept de décroissance économique ?

Décroissance économique
Écrit par LeFrenchGuy

Si le concept de croissance économique est assez connu du grand public de par son omniprésence dans les médias, le concept de décroissance économique l’est quant à lui beaucoup moins. En effet, la décroissance économique fait plutôt parti de la famille des concepts abstraits, à peine évoqué dans les médias car allant trop à l’encontre de la logique capitaliste qui règne sur le monde de l’économie et qui régit notre quotidien. En tant que blog spécialisé dans l’économie et la finance, je tenais beaucoup à aborder la question de la décroissance économique dans un article. Alors quelle est la logique qui se cache derrière ce concept de décroissance ? Je vous dis tout dans cet article !

La décroissance économique : qu’est-ce que c’est ?

Tout comme la croissance économique avant elle, la décroissance économique se définit comme un concept économique, politique et social. La décroissance remet notamment en cause l’idée selon laquelle l’augmentation des richesses est viable indéfiniment et qu’elle contribuera à l’avenir au bien-être social. Cette théorie a donc pour objectif premier de réduire la production dans un objectif de développement durable et de préservation de l’environnement.

En quoi la décroissance peut-elle déranger ?

Si l’on entend si peu parler de la décroissance dans les médias, c’est en grande partie dû au fait qu’elle s’oppose dans son principe même à la croissance économique, un autre concept qui régit toutes les strates de notre société et de nos vies. En effet, alors que tous les pays semblent avancer main dans la main dans un même objectif de croissance et de développement économique, on voit mal une nation toute entière se prôner ambassadrice du mouvement de décroissance économique. C’est une idée qui est souvent qualifier d’utopiste et irréalisable, même si ses fondements sont communément admis comme bons pour la société.

Quelles sont les fondements de la décroissance économique ?

L’idée derrière la décroissance serait donc de diminuer la production de produits et de services dans le but de préserver notre environnement.  Pour donner un exemple très concret, un partisan de la croissance économique ne verrait aucun mal à creuser toujours plus profond pour enrichir la France en pétrole, alors qu’un partisan de la décroissance s’interrogerait et militerait contre le forage à outrance de matière première. Cela peut paraître manichéen comme concept mais c’est pour que tout le monde comprenne.

Le mouvement de la décroissance est né dans les années 1980 à la suite d’un rapport d’économistes et scientifiques ayant établie la fin du système capitaliste tel qu’on l’entend actuellement pour l’année 2050. Cette date buttoire a été communiquée aux Etats de par le monde, mais la décroissance économique n’a jamais été prise au sérieux, notamment car les systèmes de modélisation adoptée lors de l’étude ne prenaient pas en compte les progrès technologiques acquis entre temps.

Or, lorsqu’on se penche un peu sur la question, notre société capitaliste semble bel et bien courir à sa perte. Le constat peut paraître pessimiste, mais le fait est que nous arrivons à cours de matière première, que l’urgence écologiste se fait de plus en plus pressante, et que par-dessus toutes les tensions sociales liées aux chômages de masse et à la baisse du pouvoir d’achat, résultantes directes d’un système capitaliste qui court à sa perte, deviennent de plus en plus violentes.

Décroissance économique

La décroissance économique est-elle la solution à tout ?

Face à un constat aussi alarmiste, on peut se demander légitimement si la décroissance est la réponse à tous les maux de la société, et la réponse est bien évidemment non. Bien plus qu’une politique de sauvetage face au naufrage du capitalisme, la décroissance se veut surtout comme une philosophie de vie. Les Etats, mais aussi les peuples, vont devoir apprendre à vivre avec moins. Comment justifier la pollution générée par les serveurs d’internet si on prend place dans une économie de la décroissance ? Comment considérer sa vie sans prendre en considération la notion d’évolution ou de croissance ? Autant de questions sociales et philosophiques qui seront discutées avec le temps, puisque c’est bien l’avenir qui nous dira si la décroissance est inévitable ou non !

Voilà, j’espère que cette mise en perspective du phénomène de décroissance vous aura plu. De mon côté, je suis plus qu’intéressé d’analyser ce que pourra donner ce phénomène de décroissance à l’avenir. N’hésitez pas à échanger avec moi sur la question en commentaire, je serais ravis d’avoir votre avis sur la question. A très bientôt pour de nouveaux articles sur les concepts économiques !

À propos

LeFrenchGuy

Le French Guy est un blog généraliste sur lequel je partage mes inspirations lifestyle, mes conseils de voyage, mais aussi des articles à destination des entreprises et des billets de blog sur la technologie et le web.

Enjoy !

1 commentaire

  • Le problème avec la décroissance, de mon point de vue, c’est que pour l’instant cela reste un slogan politique, je n’ai encore rien vu qui puisse ressembler à un projet économique clair. Consommer moins, produire moins, travailler moins… mais gagner autant… et donc consommer autant, il y a comme un problème de logique.

    Delphine Batho devrait être claire en prônant la décroissance. Est-elle prête à dire que cela signifie baisse de la consommation, baisse du pouvoir d’achat? Les gens sont-ils prêts à adhérer à ce discours? Sont-ils prêts à défiler en réclamant la baisse du pouvoir d’achat avec autant d’énergie que lorsqu’ils réclament la hausse de ce même pouvoir d’achat?

    Vous parlez d’un changement de philosophie, c’est juste, mais j’ai un doute sur la capacité du genre humain à effectuer ce changement. Sans parler du fait que si la France se lance dans la décroissance cela ne changera rien au niveau de la planète si nous sommes les seuls.

    Ceci étant dit, il est vrai que la planète est en danger et que j’ignore comment tout cela va se terminer. Nous sommes comme des lemmings, nous nous précipitons vers le bord de la falaise pour nous jeter dans le vide.

    Le constat est simple et la solution terrible, nous sommes trop nombreux, il faut réduire la population surtout les vieux. On peut les euthanasier comme dans Soleil Vert. De façon plus subtile, on peut interdire les soins, la médecine, introduire une pandémie. Le Covid était une opportunité pour réduire la population, pourquoi vouloir trouver un vaccin, un remède? Cela aussi est un changement de philosophie. Sauver des vies humaines avait un sens au 19ème siècle, cela n’en a plus au 21ème.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.