Santé

Comment dire stop à la dépendance à la nicotine ?

dépendance au tabac
Écrit par LeFrenchGuy

Être accro à la nicotine n’est pas un problème simple à résoudre. L’addiction à la nicotine est l’une des raisons qui explique l’addiction au tabac. C’est ainsi que dès la première cigarette fumée, la dépendance tabagique peut s’installer. Si vous êtes vous-même dépendant à la nicotine, rassurez-vous, cet article vous explique comment lutter contre cette dépendance jusqu’à réussir à la vaincre. Diminution du nombre de cigarettes fumées, substituts nicotiniques et puff, voyons quelle est la meilleure méthode pour vous détourner de la nicotine.

Arrêter sa dépendance à la nicotine quand on est fumeur

En étant fumeur, il est difficile de mettre un terme à sa consommation de nicotine. On pourrait croire que fumer des cigarettes comportant moins de nicotine permettrait de diminuer la quantité de nicotine absorbée par jour. Malheureusement, ce n’est pas le cas. Les cigarettes dites légères ou light ont d’ailleurs été interdites de vente sous cette dénomination en 2003, car induisant les consommateurs en erreur. Ces produits sont composés d’un filtre différent des autres, avec des trous présents au niveau de leur filtre. L’industrie du tabac vantait que le filtre troué diminuait la quantité de nicotine et de goudron dans la fumée inhalée, puisqu’une partie de la fumée s’échappait par les trous du filtre. Le souci est que les fumeurs, en tenant leur cigarette par le filtre, bloquent ces petits trous. Et même en faisant attention au positionnement des doigts et de la bouche, ces cigarettes light impliquent d’aspirer plus fort inconsciemment, pour arriver à absorber davantage de nicotine. Les cigarettes légères ne sont donc pas une solution pour lutter contre une dépendance à la nicotine.

Qu’en est-t-il de la technique qui consiste à diminuer le nombre de cigarettes fumées par jour ? Moins de cigarettes, moins de nicotine, cela semble logique. Néanmoins, si vous êtes un gros fumeur, diviser votre consommation de tabac par deux sera bénéfique, mais vous aurez sans doute à tirer plus fort sur vos cigarettes pour arriver à extraire la nicotine dont vous avez besoin. Bien entendu, il est meilleur pour la santé de passer d’un paquet à 2 ou 3 cigarettes par jour, mais les risques liés au tabac se retrouvent chez les petits fumeurs également. Dès une cigarette par jour, les conséquences du tabagisme sont réellement sur le plan de la santé. Diminuer sa consommation est une bonne chose, mais que si elle tend vers l’arrêt total du tabac.

dépendance à la nicotine

Arrêter sa dépendance à la nicotine en arrêtant de fumer

Les patch de nicotine et les autres substituts ont l’avantage de préserver votre santé en ne vous exposant plus à la combustion du tabac, qui émet de nombreuses substances toxiques, comme le monoxyde de carbone. Les patchs délivrent de la nicotine sur une longue période, ce qui calme la sensation de manque de nicotine. Lors d’un besoin profond de nicotine, il est possible de mâcher un chewing-gum à la nicotine, qui délivre rapidement de la nicotine, comme le fait la cigarette. Si vous optez pour cette solution, vous devrez, petit à petit, diminuer votre consommation de nicotine via les substituts nicotiniques, jusqu’à réussir à vous sevrer complètement. Cette méthode est efficace, mais elle l’est surtout pour les personnes qui souffrent avant tout d’une dépendance physique au tabac. Si la dépendance est également psychologique, avec des rituels bien ancrés, cette méthode de sevrage à la nicotine devient plus délicate. Lorsque la cigarette est associée à un rituel, comme le fait de fumer en buvant un café ou de fumer en soirée ou lors des pauses au travail, le fumeur risque de se retrouver sur le point de craquer, sans pourtant avoir un manque de nicotine.

La cigarette électronique peut être utile pour les fumeurs qui ont connu plusieurs échecs avec les substituts de nicotine classiques, comme les patchs et les gommes à mâcher. Elle donne la possibilité d’avoir une dose de nicotine avec un dosage modulable selon le e-liquide choisi (la substance qui est transformée en vapeur), tout en ayant une gestuelle habituelle. La cigarette électronique ne comporte pas de substances cancérigènes comme le monoxyde de carbone et s’adresse même aux très gros fumeurs. Si c’est votre cas et que vous ne voulez pas faire de manipulations, il existe des puffs, qui sont des cigarettes électroniques jetables, généralement avec du sel de nicotine qui agit très rapidement pour stopper toute envie de fumer. Si vous fumez un paquet par jour ou plus, optez pour une puff avec 20mg/ml de nicotine pour arrêter de fumer. Une fois que vous n’avez plus envie d’allumer une cigarette, diminuez le dosage de nicotine de votre puff, pour du 12mg/ml ou du 10mg/ml. Il existe des modèles de e-cigarettes qui ne sont pas jetables et qui peuvent être utilisés avec des e-liquides aux multiples dosages, pour descendre par palier. Des puffs sans nicotine et e-liquides sans nicotine sont également disponibles pour la dernière étape : se défaire de la nicotine pour de bon.

À propos

LeFrenchGuy

Le French Guy est un blog généraliste sur lequel je partage mes inspirations lifestyle, mes conseils de voyage, mais aussi des articles à destination des entreprises et des billets de blog sur la technologie et le web.

Enjoy !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.