Néobanque

Néobanque : peut-on faire confiance aux banques sur mobile ?

néobanque
Avatar
Écrit par LeFrenchGuy

Entre Orange Bank, Revolut, Nickel ou encore N26, on ne peut plus se passer d’une néobanque. Avec des prestations innovantes et des tarifs attractifs, beaucoup de personnes se tournent vers ces offres. Pourtant, selon des sondages, plus de la moitié des Français ne sont pas emballés par ces banques mobiles. Le doute se porte surtout sur la solidité et la fiabilité de ces dernières. Allons voir point par point les garanties que nous proposent ces banques nouvelle génération.

Comment les néobanques ont connu une telle ascension ?

Le système de néobanque est apparu pour la première fois aux États-Unis en 2009. Très populaire outre-Atlantique, ce mode de fonctionnement a débarqué en Europe, non sans une certaine appréhension de la part des consommateurs. On retrouvera Revolut, qui n’est pas considérée comme une banque, mais plus comme un établissement bancaire. Elle doit collaborer avec un groupe bancaire pour assurer les dépôts d’argent. L’argent versé par le client est placé à la Lloyds à Londres.

En ce qui concerne N26, cette néobanque est née à Berlin et a su compter sur l’appui du fondateur de PayPal : Peter Thiel. Orange Bank quant à elle, est reliée à Groupama Banque. Ces banques mobiles sont à différencier des banques en ligne, car ces dernières sont toutes des filiales de banques classiques. Jusqu’à aujourd’hui, ce sont surtout les voyageurs qui trouvent leur compte dans l’usage de ces nouvelles banques. Le règlement dans une autre devise est bien souvent gratuit et simplifié autant que possible.

Comparatif des banques

La sécurité au niveau d’une néobanque

À partir du moment où vous décidez de souscrire à une néobanque, cette question pourra vous tarauder : « Mon argent est-il en sécurité, quelles sont les garanties ? » Dans le cas d’une banque classique par exemple, vos dépôts sont sécurisés par le Fonds de garantie des dépôts et de résolution à hauteur de 100 000 euros. Nous avons donc décidé de voir ce que ces banques nouvelle génération proposent pour rassurer leur clientèle :

  • N26 : si vous avez souscrit à cette banque digitale, vous n’aurez rien à craindre étant donné qu’elle est dotée d’un agrément d’établissement de crédit en Allemagne. En cas de faillite, votre argent est couvert à hauteur de 100 000 euros. C’est l’une des néobanques les plus complètes et les plus sérieuses.
  • Eko et C-Zam : ces banques mobiles sont plutôt des marques commerciales connectées à la banque qui les a produites. La néobanque C-zam est détenue Carrefour Banque, tandis qu’Eko appartient au Crédit Agricole. L’argent que vous déposerez dans ces banques digitales est sécurisé par le fonds de garantie des dépôts français. Cependant, afin d’évaluer les 100 000 euros garantis, il faut se baser sur l’ensemble des comptes présents dans la banque principale. Autrement dit, si vous avez en même des fonds chez C-Zam et d’autres fonds chez Carrefour Banque, la garantie sera maintenue à 100 000 euros même si le total des montants excède cette valeur. C’est la règle appliquée étant donné que C-Zam et Carrefour Banque ne font qu’une.
  • Nickel : Nickel ne dispose pas d’un agrément d’établissement de crédit, ainsi, les fonds qui y sont déposés ne sont pas couverts par la garantie de dépôt. Toutefois, votre argent est toujours en sécurité, car Nickel se base sur un système de fonds cantonnés. Cette néobanque se doit de bien garder votre argent au sein d’un autre établissement de crédit. Vous pouvez donc retirer vos liquidités à tout moment.

À propos

Avatar

LeFrenchGuy

Le French Guy est un blog généraliste sur lequel je partage mes inspirations lifestyle, mes conseils de voyage, mais aussi des articles à destination des entreprises et des billets de blog sur la technologie et le web.

Enjoy !

Laissez un commentaire